LA FOULÉE

Performance # Parcours participatif

D'OCCASION Danse # Paysages, Emma Carpe, Céline Kerrec et Pierre-Emmanuel Paute, est un groupe de danseurs né de la rencontre de La Collective et de la Cie PI.EL. A Bordeaux ils évoluent dans l'univers de la danse contemporaine, de l'improvisation et du contact-improvisation et souhaitent partager leurs expériences autour du mouvement et de l'intervention dans l'espace public.

En 2011 ils imaginent La Foulée : un parcours, une pièce chorégraphique de traversée, une performance participative. Des danseurs vêtus aux couleurs orange et bleu cheminent à petites foulées tel un flot dans la ville. Tour à tour fil indienne de joggeurs, équipée bi-chromatique dans la grisaille urbaine ou la verdoyante nature, bancs de poissons, migrations d'oiseaux au flux chaotique, ils offrent et proposent sur leur passage un entretien poétique du paysage.

Ce parcours a pris forme plusieurs fois, avec des groupes composés d'une trentaine de danseurs amateurs, semi-professionnels et professionnels :

- 2012 dans le cadre de l'inauguration du Festival Echappée Belle - Blanquefort (33)

- 2013 au Festival Les Mouvementées - Mimizan (40)

- 2014 dans le cadre de la rénovation du quartier Tapie-Mondésir - culture ville d'Agen (47) et CEDP 47

- 2015 au Festival Mimos - Périgueux (24)

- 2016 dans le quartier Capeyron  - culture ville de Mérignac (33)

- 2016 au Festival d'Ici Danse - St Germain du Puch (33)

Les artistes Fouleurs et Fouleuses que nous avons conviés et qui nous ont accompagné dans cette aventure :

Antoine Tanguy, Emilie Gerlic, Marguerite Chaigne, Elsa Moulineau, Tatiana Firmin, Philippe Kastelnik, Laure Terrier

LA FOULÉE BUISSONNIÈRE

 

Adaptée du projet La Foulée, cette proposition artistique et pédagogique s'adresse à un jeune public, aux écoles et leurs classes (primaire, collège).

Autour de plusieurs rendez-vous/ateliers au cours de l'année, les élèves sensibilisés à une approche du corps, du mouvement, par la danse, par l'exploration de paysages, constituent un groupe de danseurs-joggeurs qui de petites en grandes foulées feront escale dans le paysage (celui de la cour de récréation, d'un lieu à proximité de l'école ou d'un site de la ville plus spécifique) pour en restituer, selon leur sensibilité, un état poétique des lieux.

Cette aventure a été partagée par l'école du Burck à Mérignac en juin 2016 - culture ville de Mérignac (33)